Recherche
Taper vos mots clés
La Grande Cariçaie
Populage des marais (Caltha palustris) © Christophe Le Nédic / Grande Cariçaie
Convention de Ramsar
f | d | e
La Convention de Ramsar
Créée à l’origine pour protéger les sites d’escale des oiseaux migrateurs dans le monde, la Convention internationale sur les zones humides, dite aussi Convention de Ramsar, a progressivement étendu ses buts à la préservation de l’eau et à l’exploitation raisonnée des ressources qu’offrent les zones humides aux populations humaines. Il s’agit à cet égard du premier traité engageant les Etats vers le développement durable.
JPG - 36.5 ko
Logo des 40 ans de la Convention de Ramsar

Des milieux très divers

Le terme de zones humides recouvre un grand nombre d’écosystèmes qui ont en commun l’importance prépondérante de l’eau. Le terme recouvre notamment les rivières, les lacs, les marais, les tourbières, les zones alluviales (zones influencées par les cours d’eau ou les lacs), les marges glaciaires, les aquifères souterrains, les oasis en zone désertique, mais aussi les formes d’écosystèmes marins tels les estuaires, les mangroves ou les récifs coralliens. On trouve également des zones humides parmi les milieux créés par l’homme : les rizières et les marais salants en sont deux exemples.

160 pays signataires

160 pays ont ratifié à ce jour la Convention de Ramsar et désigné un peu plus de 1900 sites d’importance internationale, couvrant 0.4 % de la surface de la planète. En adhérant à la Convention, les pays s’engagent :

- à désigner sur leur territoire une ou plusieurs zones humides d’importance internationale ;

- à gérer durablement toutes les zones humides de leur territoire ;

- et, enfin, à coopérer au niveau international concernant les espèces migratrices et les sites et bassins versants partagés.

La Suisse a adhéré à la Convention en 1976. Elle a désigné à ce jour 11 sites, couvrant 8676 hectares. Deux de ces sites concernent la Grande Cariçaie (surface cumulée de 2860 hectares) et font de la Grande Cariçaie le plus grand site Ramsar de Suisse. Les fiches descriptives de ces 2 objets sont présentés ci-contre.

Journée mondiale des zones humides (World Wetlands Day)

JPG - 52.6 ko
L’affiche de la JMZH 2010 à Estavayer-le-Lac

La Journée mondiale des zones humides commémore chaque 2 février la signature de la Convention de Ramsar. De nombreux évènements sont organisés dans le monde par les gestionnaires des sites naturels, les ONG ou des agences gouvernementales. L’Association de la Grande Cariçaie apporte sa contribution à la JMZH en organisant des évènements pour le public et les écoles.

- la JMZH 2010 à Estavayer-le-Lac

- la JMZH 2011 à Yverdon-les-Bains

Mangrove (Thaïlande)
Photo Secrétariat Ramsar www.ramsar.org
Transporteurs en pirogue sur le site Ramsar de Mabamba Bay (Ouganda)
Photo Secrétariat Ramsar www.ramsar.org
Zone côtière frangée par des récifs coralliens au Costa Rica
Photo Secrétariat Ramsar www.ramsar.org
Plaine alluvionnaire devant le glacier du Rhône (Suisse)
Photo Secrétariat Ramsar www.ramsar.org
Salines d’Añana (Espagne)
Photo Secrétariat Ramsar www.ramsar.org
Paysage de marais et tourbières en Finlande
Photo Secrétariat Ramsar www.ramsar.org

Articles de ce chapître

4 avril 2011
La Journée mondiale des zones humides 2011
Pour sa deuxième JMZH, l’Association de la Grande Cariçaie a choisi cette année d’offrir aux classes d’Yverdon-les-Bains une série d’animations autour du site Ramsar de la Grande Cariçaie. (...)
Plus d’info ?

Journal des Grèves

PDF - 808.3 ko
JdG 73 | Ramsar, vous avez dit Ramsar ?

Sites internet

Convention de Ramsar

Base de données des sites Ramsar dans le monde

Fiches descriptives des sites Ramsar Grande Cariçaie

PDF - 191.5 ko
Fanel et Chablais de Cudrefin (1155 ha)
PDF - 197.8 ko
Rive sud du lac de Neuchâtel (1705 ha)
Castor (Castor fiber)
© Deyrmon